Le monde se leve post du 27 Décembre 2012

27 Déc

Ce soir, je suis a Paris, une ville désertée de ses habitants, il est onze heures du soir, même les touristes se cachent par ce temps froid et pluvieux. De ma fenêtre, je regarde s’écouler la Seine et devine de l’autre côté du pont le va-et-vient des serveurs du très chic restaurant la Tour d’Argent. Paris a quelque chose d’immuable, qui parfois m’agace, mais souvent me rassure. Dans ce quartier du quatrième arrondissement ou un immeuble du dix neuvième siècle passe pour de l’architecture moderne. on est enclin à penser que rien jamais ne change. Une idée absurde puisque tout change tout le temps, de même qu’on vieillit à chaque minute, sans s’en rendre compte, jusqu’au moment où la ride, le cheveux blanc apparaissent, et l’on se demande, comment cela a bien pu arriver d’un seul coup. Justement, ce n’est jamais d’un seul coup, plutôt le résultat d’innombrables actions d’un organisme complexe.

Une révolution c’est comme un organisme, une quantité d’évènements concomitants – qu’on appellera plus tard avant-coureurs – se déroulent sans liens les uns avec les autres, et puis d’un seul coup le changement apparait.

Ce soir, alors que la ville s’endort, et que la Tour d’Argent dejà se vide me privant bientôt de la distraction d’observer son animation et le décor de ses lumières, je suis moi en plein état d’agitation, transportée d’enthousiasme.

Le Monde se lève! Ce qui paraissait une douce utopie il y a 8 mois encore, lorsqu’Eve Ensler me parlait pour la première fois de One Billion Rising, est entrain de devenir une réalité. Je lis les tweets, les posts sur Facebook, les nombreux articles et newsletters auxquels je suis abonnée, les témoignages de mes amis du monde entier, activistes, philanthropes, humanistes, et je peux voir le changement en marche. Des femmes prenant leur destin en main, à toutes les échelles de la sociéte et sur tous les continents y sont partout présentes.

Les informations relayées par V-Day et Eve Ensler, les nouvelles de sa tournée mondiale pour promouvoir One Billion Rising, le triomphe de son voyage aux Philippines ( http://www.manilatimes.net/index.php/life-and-times/showtime/38299-vagina-monologues-author-visits-ph-to-promote-advocacy ) font monter mon adrénaline, et je me prends à rêver d’un 14 Février 2013 qui fera date dans l’histoire du monde et l’histoire des femmes. Eve Ensler est maintenant en Inde et la tragédie du bus de la honte, nous jette en pleine figure qu’un milliard de femmes sont victimes de violences dans le monde. Une femme sur trois, je ne cesse de le dire et de le repéter, le chiffre est si énorme, que beaucoup ont du mal à l’accepter, à le visualiser, trop dur! Cet atroce fait divers nous démontre que parfois un même acte de barbarie que l’on a vu se perpétuer des millions, des milliards de fois sans que personne ne réagisse peu soudain soulever l’indignation de toutes une population. Comme avec Malala d’un seul coup la barbarie ordinaire apparait aux yeux de ceux qui refusaient de la voir, le tabou est brisé et l’espoir est possible.

Voilà mon état d’esprit ce soir. On peut changer les choses, inverser le mouvement. La violence faite aux femmes n’est pas une fatalité, elle n’est pas naturelle. Elle est le résultat de pratiques culturelles, de constructions sociales, il ne tient qu’à nous d’y mettre un terme.

Nadja Romain – Porte Parole OBR France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :